Botox
Laser et épilation définitive
Lifting par fils tenseurs
Lipoplastie corps (protocole operatoire)
Liposculpture cervico-faciale
Liposculpture visage et corps
Méthodes de liposuccion
Peelings
Remodelage du nez sans chirurgie
Remodelage du visage
Traitement anti âge de la peau
Traitement des rides
VECTEUR FACE LIFT

METHODES DE LIPOSUCCION

 

1/Liposuccion ancienne
La liposuccion conventionnelle a été largement pratiquée en utilisant de grandes canules sous anesthésie générale.
Cette méthode était effectuée comme suit:
a) Utilisation de l'anesthésie générale.
b) Introduction de petites quantités de liquide dans la graisse.
c) Faire de grandes incisions (1,5 cm) et aspiration avec de grosses canules.
d) Aspiration souvent rapide de grandes quantités 8 à 10 litres au moyen de grosses canules, 6 mm à 1 cm de diamètre.
e) Suture des orifices d'entrée.

L'ensemble de la procédure dure 2 à 3 heures. Ainsi, cette méthode rapide peut enlever de grandes quantités de matières grasses. Toutefois, elle a les inconvénients suivants:
Comme la méthode est réalisée sous anesthésie générale, le patient doit être hospitalisé.
hospitalisation augmente de manière significative le coût.
L'anesthésie générale a toujours ses risques.
L'utilisation de grandes canules cause des dommages aux tissus et, par conséquent, augmente les saignements.
Cette technique implique une aspiration de 30 à 40% en volume de sang, nécessitant souvent une transfusion sanguine.
Des risques de complications telles que les embolies.

Le temps de récupération est lent comme après toute intervention effectuée sous anesthésie générale.

 

 

 

 


2/Liposuccion tumescente

[9][13][8]La liposuccion tumescente est effectuée totalement en utilisant une anesthésie locale (appelée anesthésie tumescente).
Le mot "tumescente" signifie, enflé et ferme. Cette technique consiste à sous-infiltrer de grandes quantités de cristalloïdes fluides contenant de faibles concentrations de lidocaïne et épinéphrine (appelé solution de Klein), suivie d'une aspiration de la graisse à l'aide de petites canules d'aspiration appelées microcanules. [1][2] Il s'agit d'une méthode qui permet d'effectuer cette chirurgie sous anesthésie locale. Le terme "liposuccion tumescente" exclut expressément l'utilisation de toute autre anesthésie.

En résumé, la procédure d'anesthésie tumescente est comme suit:
a) Introduction d'une grande quantité (1 à 4 L) de Klein, afin de réduire les saignements et permettre l'anesthésie.
b) Faire plusieurs petites incisions (1 à 3 mm).
c) Aspirer la graisse à travers de petites canules (microcanule) 1.5 à 3 mm de diamètre.
d) Possibilité d'éviter de suturer les points d'entrée, permettant le drainage des fluides pendant 2 jours. Ce résidu de fluide fournit une analgésie dans la période postopératoire.
e) Mise en place de bandages compressifs et retour du patient à son domicile sans hospitalisation.
L'ensemble de la procédure qui dure 3 à 5 heures, montre la comparaison entre les deux méthodes.

 

 

 

 


PRINCIPES DE L'ANESTHESIE TUMESCENTE
L'aspect le plus important de la tumescence est que la liposuccion est réalisée sous anesthésie locale sur une large zone, en utilisant suffisamment de lidocaïne quantité de loin supérieure à la posologie classique.
Le principe sous-jacent de l'anesthésie tumescente est que, contrairement à la pensée conventionnelle, des doses plus élevées de la lidocaïne, même de 45 à 55mg/kg de poids peuvent être administrées en toute sécurité.
L'enseignement classique pharmacologique considère que la limite supérieure de l'administration de la lidocaine est de 6 mg/kg de poids corporel.
Dans un changement radical de ce fait jusqu'à présent accepté, Klein a montré que, dans l'anesthésie tumescente, des doses plus élevées peuvent être administrées sans danger parce que le taux d'absorption de lidocaïne est lent, ce qui entraîne des petites valeurs de pointe et, par conséquent une moindre toxicité.
Les raisons de la lenteur de l'absorption lidocaïne sont les suivants:
1/ La graisse sous-cutanée a un faible volume de la circulation sanguine.
2/ La lidocaïne est lipophile et est séquestrée facilement dans les graisses.
3/ Diluée l'adrénaline en solution saline assure la vasoconstriction, ce qui réduit l'absorption systémique et les saignements.
4/ Le grand volume de tumescente solution elle-même comprime les vaisseaux sanguins par la pression hydrostatique.
5/ La très faible dilution de lidocaïne dans la solution de Klein permet de ne pas atteindre la pente nécessaire à l'absorption systémique.
6/ La plupart de la solution est enlevée au cours de l'aspiration, ce qui réduit la quantité disponible pour l'absorption.
La solution habituelle tumescente concentration utilisée par les chirurgiens et médecins est 0.05-0.1% de lidocaïne. La concentration d'épinéphrine est de 1:1000000 à 1.5:1000000. Environ 10 mEq de bicarbonate de sodium est ajouté à un litre de solution tumescente afin d'élever le pH et d'empêcher les picotements dus au pH acide de la lidocaïne. Les doses de lidocaïne sont tributaires de la dose d' épinéphrine dans la solution. La dose maximale recommandée de la lidocaïne est de 55 mg/kg pour la plupart des patients. Il est recommandé des concentrations d'épinéphrine dans la solution tumescente de 0.25-1.5 mg/L. La dose totale de l'épinéphrine devrait être réduit au minimum à l'intérieur de ces limites et, en général, ne devrait pas excéder 50 μ g/kg. La lidocaïne est métabolisée par le foie, les médicaments qui sont en concurrence avec le cytochrome P450 peuvent augmenter les taux sanguins de lidocaïne et être la cause de toxicité. Le médecin doit être conscient de ces interactions médicamenteuses lors de la planification de l'anesthésie pour le patient.

 


LES CONSEILS

Les conseils devraient inclure:

a) Le rôle de l'anesthésie tumescente
b) L'explication détaillée sur l'intervention chirurgicale y compris d'éventuelles complications post opératoires.
c) Informer le patient que les résultats esthétiques définitifs ne seront observés après 4 à 6 mois, parfois plus.
d) Bien que la graisse retirée par la liposuccion normalement ne revient pas, il est souhaitable que le patient ait une hygiène de vie correcte.
e) Toutes les allergies ou les problèmes de santé que le patient présente doivent être enregistrés.
f) Comme dans toute procédure cosmétique, le patient ne doit pas s'attendre à atteindre la perfection.
g) Les patients doivent être informés de ne pas s'attendre à une perte de poids spectaculaire avec la liposuccion. La perte de poids est égal seulement à la quantité de graisse retirée. Souvent on assiste cependant à un amaigrissement dans l'année qui suit l'intervention.
h) Les patients doivent aussi comprendre que si la liposuccion améliore la silhouette du corps, cela ne signifie pas nécessairement éliminer la cellulite ou les vergetures, bien que souvent cela soit amélioré par la liposculpture superficielle. Le patient peut également être assuré qu'il n'existe pas de risque de ptose cutanée post chirurgicale en raison d'une part d'une extraordinaire élasticité de la peau et d'autre part due au fait que la lipoplastie superficielle entraîne une bonne rétraction cutanée. [22]
i) La tumescence: Il est important d'attendre environ 30 minutes après la tumescence pour commencer afin d'obtenir l'effet pharmacologique souhaité. KLEIN préconise d'attendre entre 2 à 3 h avant le stade aspiratif.

 

 

 

 

 

 

 

INCONVENIENTS DES METHODES TRADITIONNELLES

Auparavant seules étaient utilisées les techniques à ciel ouvert, telle que la dermolipectomie abdominale ou intervention de Y.PITANGUY pour corriger la culotte de cheval. Elles laissaient de très importantes cicatrices contraires au but esthétique recherché. De plus les suites opératoires étaient extrêmement lourdes, nécessitant une hospitalisation et une convalescence longue et difficile. Des complications importantes telles que hémorragies, embolies graisseuses, hématomes ou séromes, nécroses cutanées, infections ou même gangrènes, furent causes d'un grand nombre de séquelles voire de décès, rigoureusement inadmissibles, dans le cadre d'une démarche esthétique.
C'est pourquoi, quelques essais techniques à ciel fermé, furent tentés, mais ils entraînaient encore la création d'un vaste décollement cutané ( VILAIN, SCHRUDE, KESSELRING, MEYER, TEIMOURIAN).
Ces interventions évitèrent les cicatrices disgracieuses, mais conservaient toutes les autres complications potentielles, aggravant même les risques hémorragiques et de collections secondaires. De plus elles créaient fréquemment l'apparition d'excédents cutanés, la peau ne pouvant plus se redraper correctement sur les nouveaux volumes ainsi crées (vagues).

 

 

 

 

 


INTERETS DE L'ANESTHESIE LOCALE

1/LES AVANTAGES
-Diminuer la peur de la patiente.
-Douceur du geste.
-Amélioration des conditions opératoires ( saignements et hydrotomie ).
-Pas de phase de réveil aux conséquences fâcheuses.
-Coût moindre.
-Médecins anesthésistes se raréfiant.
2/Xylocaine adrenalinée à 2%: flacon de 20 ml
-Composition: lidocaine chlorhydrate anhydre: 400 mg
-Epinéphrine: 100 microgrammes
-Dose maximum dans le VIDAL: 3 à 10 mg/kg, lidocainémie max: 1mg/l
3/CONTRE INDICATIONS
-porphyries
-bétabloquants
-voie intra veineuse
-hyperthyroidie
- trouble du métabolisme hépatique
-interaction avec AMIODARONE et CIMETIDINE
-signes de surdosage
-système nerveux central
-système respiratoire
-système cardio vasculaire
4/CONCLUSION
-danger des béta bloquants
-surveillance jusqu'à 12 h post opératoire
-équipement de réanimation ( 0xygène, défibrillateur .....)
-disponibilité d'un anesthésiste pour les cas limites

 

Formation théorique et pratique
Librairie | Beauty is in the Fat
Traitement des defauts post chirurgicaux
Docteur Jean-Pierre AMSELLEM
MEDECINE ESTHETIQUE
Diplômé du CNME
Plus ...
A propos
Liens
Mentions légales
Plan d'accès
Plan du site | ©2008-2009 AmsellemEstheticMedical.com
Site MapAccueil VECTOR FACE LIFT 
Traitement des rides Botox Remodelage du nez sans chirurgie Remodelage du visage Liposculpture visage et corps VECTEUR FACE LIFT  Lifting par fils tenseurs Laser et épilation définitive Peelings Traitement anti âge de la peau   Liposculpture cervico-faciale Lipoplastie corps (protocole operatoire) Méthodes de liposuccion 
Formation théorique et pratique Traitement des defauts post chirurgicaux Librairie | Beauty is in the Fat 
Liens Mentions légales A propos Plan d'accès